Guérilla marketing- une alternative originale

L’expression Guerilla Marketing a été introduite pour la première fois en 1984 par Jay Conrad Levinson dans son livre Guerrilla Marketing. En utilisant le terme Guerilla, Levinson compare les marketeurs classiques aux adeptes du Guerilla Marketing de manière assez originale. D’une part, une armée qui possède un budget conséquent ainsi que de nombreuses armes et munitions, s’attaque à une cible visible et évidente. D’une autre part, les soldats s’apparentent à des guérilleros qui agissent de manière dispersée, utilisent un arsenal non-conventionnel afin d’attirer des clients potentiels.

Définition

Le Guerilla Marketing désigne un ensemble de techniques et stratégies de Marketing non conventionnelles qui, pour atteindre ses objectifs, usent de beaucoup de créativité et d’ingéniosité, plutôt que d’importants investissements en publicité. Le but est donc d’avoir un impact maximal à partir d’un minimum de ressources financières et techniques.

Basée sur l’originalité, une campagne de ce type de marketing privilégie le contact direct avec l’individu, interpelle l’inconscient et marque les esprits. Subtil ou parfois audacieux, ce type de campagne sait se montrer inattendu et surprenant en s’armant parfois d’une touche d’humour.

Mais pour quel(s) objectif(s)?

L’objectif principal du Guerilla Marketing est de se différencier de ses concurrents en créant un concept innovant et unique, visible aux yeux de tous. En se servant d’objets connus de tous, tel que des abribus, passages pour piétons, poubelles publiques, feux de signalisation, le client potentiel est donc susceptible de remarquer l’innovation, la mémoriser, pour ensuite associer l’effet de surprise éprouvé sur le moment à une marque en particulier.

L’utilisation des lieux publics, souvent très fréquentés a pour principal but de toucher le plus de monde possible afin de maximiser les chances d’atteindre des clients potentiels. En effet, plus le message touchera un grand nombre de personnes, plus vous aurez de clients potentiels.

Le Guerilla Marketing peut ainsi être utilisé par les grandes marques, qui tirent parti de leur notoriété, et par les petites entreprises, avec de petits budgets et un besoin de se faire connaître. De nombreuses entreprises utilisent aujourd’hui le Guerilla Marketing en créant des concepts originaux et inédits. Certains font le choix d’intégrer un objet dans notre environnement quotidien, surtout dans les espaces publics, on parle alors de Street Guerilla Marketing.

Voici 3 exemples de campagnes de Guerilla Marketing qui ont fait le Buzz et qui vous surprendrons par leur originalité :

Prenons l’exemple de la marque Nike qui a créé un magasin en forme de boite de chaussures dans la ville de New York afin de promouvoir sa nouvelle application Nike SNKRS. Durant trois jours, les passants pouvaient entrer à l’intérieur de la boite, et admirer les nouveaux modèles qui défilaient sur les murs.

Nike Pop-up Store à New-York.

Un autre exemple de Guerilla Marketing, que vous avez surement déjà du apercevoir est l’utilisation des passages pour piétons dans un but purement marketing. C’est en effet un lieu qui donne beaucoup d’idées originales à de nombreuses marques. Comme cet exemple de campagne de la célèbre enseigne McDonald’s , à Zurich en Suisse . L’idée était de faire passer les lignes peintes sur le sol en jaune pour des frites qui sortent de leur emballage.

Passage pour piétons McDonald’s à Zurich.

L’utilisation des arrêts de bus est une pratique courante chez de nombreuses marques. C’est en effet un lieu très fréquenté qui ne constitue pas uniquement un lieu de transit, mais un lieu où les utilisateurs passent du temps, ce qui permet à la marque d’attirer leur attention. De plus, ils disposent de plusieurs éléments avec lesquels jouer ( bancs, abribus, panneaux, etc).

La fameuse marque de boissons Coca-Cola a transformé un abris-bus en un kiosque de jeu vidéo à Singapour. Après avoir accumulé un certain nombre de points, une boisson est automatiquement offerte. La marque crée donc une interaction avec le client potentiel de manière originale tout en lui présentant son produit.

Abribus Coca-Cola à Singapour

Marketing traditionnel vs Guerilla Marketing

Marketing traditionnel Guerilla Marketing
– Budget important.
– Complexité de la mise en place d’une stratégie.
– Séduire les clients, un par un.
– Les concurrents sont considérés comme des « adversaires ».
– Peu de moyens.
– L’entrepreneur contrôle tous aspects.

– Séduire de manière exponentielle.
– Collaboration avec la concurrence, souvent avec humour.

écrit par Alkacem Guerbai

LinkedIn – à la découverte de la première communauté professionnelle au monde

Avec plus de 500 millions d’utilisateur.rice.s dans le monde, et plus de 260 millions d’utilisateur.rice.s actifs chaque mois, LinkedIn est, aujourd’hui,  la première communauté professionnelle au monde.

En Belgique, la barre des 3 millions de comptes a été dépassée en 2018, selon Xavier Degraux, consultant en réseaux sociaux. Ce qui représente plus de 26 % de la population belge. Ce chiffre doit être nuancé afin d’avoir une indication plus précise sur les utilisateur.rice.s actifs mensuellement. « Si on extrapole ce que l’on voit au niveau mondial, on peut dire que la moitié seulement de ces profils sont actifs mensuellement » nuance l’expert.

Un outil de recrutement important et efficace.

Une étude réalisée par Vanessa Castelyns et Ralf Caers de la KU Leuven démontre l’importance de LinkedIn et Facebook dans le processus de recrutement des entreprises en Belgique.

Un total de respectivement 398 et 353 professionnel.le.s issu.e.s de différents secteurs d’activité et de différentes organisations, ont répondu à un questionnaire en ligne afin de déterminer l’importance de LinkedIn et Facebook dans la sélection de candidat.e.s. Il ressort de cette étude que la page LinkedIn du candidat contient une importante source d’informations complémentaires le concernant. Cela détermine également le choix des candidat.e.s pour un éventuel entretien, c’est une véritable « carte d’identité professionnelle ».

Éric Delcroix, expert dans le domaine de la communication et des médias sociaux, et auteur de nombreux ouvrages sur les réseaux sociaux se penche également sur les enjeux de cette plateforme professionnelle et ses implications sur le marketing et la communication de l’entreprise, dans son ouvrage LinkedIn.

Il affirme que « le recrutement doit s’adapter aux formes de communication modernes », LinkedIn constitue par conséquent, l’outil idéal afin d’optimiser le processus de recrutement des entreprises.

Afin de démontrer l’importance des réseaux sociaux professionnels dans l’exercice de recrutement des entreprises, les méthodes de recherche de candidats de deux personnages fictifs,  M. Florent et M. Albert, tous deux recruteurs, sont comparées. Si M. Florent est présent sur les différents réseaux sociaux et est un fervent partisan de l’entreprise 2.0 , M. Albert est quant à lui de la « vieille école ».

Sur une ligne du temps, pendant que M. Albert publie une annonce d’offre d’emploi sur le site internet de son entreprise, dans quelques journaux et utilise des « jobs boards »; M. Florent publie une offre similaire sur le blog de son entreprise, qui circulera ensuite sur le Web et sur les différents réseaux sociaux.

Alors que M. Albert est un peu coincé en raison de la lenteur du processus, M. Florent interagit sur Facebook, Google+ et  utilise les outils de recherche sur LinkedIn afin de trouver le candidat idéal. Il crée également une alerte afin d’être prévenu de l’arrivée du candidat qui correspondrait le plus à son offre d’emploi.

Notons que du point du vue du candidat, l’entreprise de M. Florent sera considérée comme étant « moderne », alors que l’image de celle de M. Albert sera plutôt vue comme désuète en raison de son absence de tous les réseaux sociaux.

Le temps des retours arrive … si M. Albert a reçu de nombreux CV papier et par voie électronique, parfois éloignés du poste proposé, M. Florent consulte la présence des candidat.e.s correspondant à l’offre d’emploi sur les différents réseaux sociaux.

Alors que M. Albert trie les CV reçus afin d’entamer les entrevues qui s’étaleront sur une ou deux semaines, M. Florent a déjà présélectionné quelques candidat.e.s et rencontré celleux jugé.e.s pertinent.e.s. De plus, la présence sur Linkedin notamment a permis un accès à des informations complémentaires nécessaires à l’entreprise, et a permis une optimisation du temps du recruteur.

Alors que M. Albert continue ses entretiens, M. Florent a trouvé la recrue qu’il recherchait presque sans aucun frais !

Une véritable vitrine des entreprises

Nous avons, jusque-là, analysé LinkedIn en tant qu’outil prisé par les services de ressources humaines à la recherche d’employ.é.e.s qualifié.e.s, et par les jeunes étudiant.e.s motivé.e.s par un premier challenge professionnel.

Limiter l’utilité de cette plateforme au recrutement serait réducteur et non représentatif de la réalité. En effet, LinkedIn ne limite pas à la personne, mais s’étend également aux structures de tous niveaux, qu’elles soient commerciales ou pas.  Un exemple est celui de la page « LinkedIn » de l’entreprise.

Tout comme une page facebook, la page Linkedin de l’entreprise a pour but de rassembler des abonné.e.s et de partager du contenu qualitatif. elle permet également de mettre en avant les événements organisés par l’entreprise ou par d’autres acteur.rice.s du secteur. C’est donc un moyen efficace d’apporter une meilleure visibilité en ligne dans une société en pleine révolution digitale.

Avantages d’une page d’entreprise

  • Mettre en avant votre service ou produit.
  • Véhiculer votre culture d’entreprise, vos valeurs et objectifs.
  • Générer du trafic sur votre site web.
  • Rassembler vos salarié.e.s en une seule et même plateforme.
  • Améliorer votre référencement social ( SMO) et naturel ( SEO).
  • Améliorer votre visibilité.
  • Affirmer votre expertise auprès des professionnel.e.s de votre secteur.
  • Diffuser des annonces et recruter de nouveaux collaborateur.rice.s.
  • Créer un réseau de partenaires et attirer de nouveaux.elles client.e.s.

Au-delà de cette liste non-exhaustive des avantages pour une entreprise de se constituer une page LinkedIn, la publicité effectuée sur la plateforme constitue un élément important pour toute stratégie marketing.

Il existe ainsi deux types de gestion des publicités. D’une part, la publicité en libre-service, est une manière facile et efficace de gérer ses campagnes via « Campaign Manager » tout en ayant un contrôle sur le budget octroyé et sur les objectifs à atteindre ( clics et impressions).

D’une autre part, les campagnes gérées permettent de mettre en lien l’entreprise avec une équipe de « LinkedIn Marketing solutions » qui s’occupera des campagnes publicitaires. Faire appel à une équipe de professionnel.le.s permet de mieux déterminer la cible, les types de publicité à créer et l’optimisation.

Quelques chiffres clés à retenir 

+ 30 millions d’entreprises utilisent LinkedIn dans le monde.

+ 20 millions d’offres d’emploi actives y sont présentes.

+ 90% des recruteur.euse.s utilisent LinkedIn régulièrement.

+ 200 pays et 24 langues disponibles.

Écrit par Alkacem Guerbai

Masters en communication multilingue, en communication et en journalisme : les différences et les similarités

En tant qu’étudiant.e du master en communication multilingue, tu as sûrement déjà été confronté.e aux questions suivantes : Communication multilingue ? C’est juste le master en communication mais avec plus de cours de langues, non ? C’est du journalisme en version multilingue ? Ce sont d’ailleurs des questions que tu peux aussi te poser en tant que futur.e étudiant.e de la faculté de Lettres, Traduction et Communication à l’ULB. Il est temps d’éclaircir tout cela !

Le master en communication multilingue

Ce master ne va pas faire de toi un.e expert.e en communication ou en journalisme, mais bien un.e généraliste de la communication. Son objectif premier est de te préparer à un environnement de travail multilingue et multiculturel dans lequel la communication occupe un rôle important. Tu es particulièrement ciblé.e pour ce master si tu es attiré.e  par la mobilité, les langues et les cultures. Ce cursus te propose de choisir entre trois finalités : ressources humaines, relations internationales et multiculturalité. Pour en savoir plus sur ces finalités et laquelle te correspond le mieux, retrouve les articles correspondants ainsi qu’un quizz parmi nos anciens articles. La plupart des alumni du master travaillent évidemment dans la communication. Tu pourras, entre autres, travailler dans des organisations internationales, des ONG, le secteur culturel et touristique, …

Le master en communication

C’est ce master-là qu’il te faut si tu rêves de te spécialiser en communication. Son but est de te préparer aux métiers qui requièrent la maîtrise des processus et des outils de la communication et de l’information. Tu pourras donc te former à l’ensemble des techniques de communication, et aux mutations numériques pour devenir chargé.e de communication corporate, lobbyiste, media planner, media strategist, … Le master propose également trois finalités : communication corporate et marketing, communication politique et lobbying ainsi que la finalité approfondie en communication.

Le master en journalisme

Ce master propose de te former aux fondements théoriques du journalisme mais aussi de t’apporter un regard critique sur les médias et de t’apprendre les pratiques professionnelles les plus actuelles. Tu vas donc être formé.e à l’ensemble des supports journalistiques, que ce soit la presse, la radio, la télévision et le journalisme en ligne. Le master te propose trois finalités : la finalité journalisme de récit et journalisme d’enquête, la finalité journalisme, politique et société en Belgique et la finalité approfondie en journalisme.

Les objectifs sont bel et bien différents mais ces trois masters partagent aussi des similarités

Evidemment, la frontière entre la communication et l’information est poreuse. Les étudiant.e.s en communication multilingue, en communication et en journalisme sont donc amené.e.s à développer des compétences qui ne sont pas exclusives à une formation particulière. C’est pourquoi, certains cours de la faculté sont dispensés dans l’ensemble des trois masters présentés ci-dessus. Cela permet également aux étudiant.e.s de joindre leurs forces et de collaborer sur des projets. Par exemple, ce quadrimestre, certain.e.s étudiant.e.s de deuxième année de Master en communication multilingue travaillent avec des étudiant.e.s du master en Journalisme sur le projet « Panser la justice ».

Voilà, maintenant que tu en sais plus, la balle est dans ton camp !

Écrit par Caroline Noël

The GDPR enters into force


The European Union, after many years of work, is finally seeing their efforts pay off: the General Data Protection Regulation (GDPR) is entering into force May 25th 2018. It has been called the strictest regulation on data protection worldwide and is bound to change the way users’ data are collected and exploited.

But, concretely, what does that mean?

Simply put, users will have more control over what is being collected on them. Their consent will have to be more explicit than before, and companies can no longer refuse access to a website if a user refuses to allow their cookies to be stored. Moreover, the user can ask at any moment for access to the information collected on them and can even choose for that data to be erased (as per their “right to be forgotten”).

Privacy breaches will now have to be reported within 72 hours by the company to the supervising authority, meaning that companies will have to be more transparent. Last but not least, the penalty for not respecting the GDPR can be up to 20 M € or 4% of organization’s annual global turnover, whichever is higher, meaning that companies are more motivated to comply.

This Regulation will apply to all EU organizations and EU citizens. The goal is to enhance privacy in software usage and overall Internet activity.

So students in Multilingual Communication, if you wanted to work for a communications company, be prepared to change the way you target users! This Regulation means that you will no longer be able to use data profiling and algorithms, but you will need to use more creative strategies that will appeal to all kinds of clients.

Still have unanswered questions about the topic? Read this article!

Écrit par Natalia VEZALI

QUIZZ : quelle finalité pour toi ?

Le mois d’avril arrive à sa fin et, avec lui, ce que nous avons nommé « mois des finalités ». Pour terminer en beauté, nous te proposons un petit quizz. Celui-ci est composé de 15 questions, 5 questions par finalité.

Futur étudiant ? C’est l’occasion de voir si tu excelles plus dans une finalité que dans une autre. Cela pourra, on l’espère, t’aider à prendre la bonne décision au moment de t’inscrire. Tu pourras ainsi choisir la finalité où tu es le meilleur (parce que, avouons-le, pourquoi se compliquer la tâche ?) ou alors tu pourras te lancer un défi en prenant la finalité où tu as malheureusement eu un faible score mais où les questions t’ont intrigué. 

Pour vous, anciens ou actuels élèves en communication multilingue, vous pourrez vérifier que votre finalité vous convient bien, mais aussi avoir un aperçu de certaines notions fondamentales vues dans les autres finalités.

Allez – trêve de bavardage ! Commence vite ce quizz et bonne chance 😉

Commençons par les 5 questions liées à la finalité « Multiculturalité »…

Quelles sont les 3 nationalités étrangères les plus présentes à Bruxelles?
Marocains, Roumains, Espagnols
Français, Roumains, Marocains
Français, Marocains, Italiens

Quel modèle d’intégration est implanté en Flandre ?
Pluraliste
Assimilationniste
Aucun

Quelle est la différence entre multiculturalité et multiculturalisme?
Il n’y a pas de différence sémantique
Le premier se réfère à un fait social et le deuxième à un modèle politique
Le premier se réfère à un modèle politique et le deuxième à un fait social

Quelle organisation n’est pas une ONG?
Amnesty International
OXFAM
UNICEF

Qu’est-ce que l’enculturation?
Un processus d’acquisition d’une culture par le milieu familial et social
Un processus d’acquisition d’une culture par l’éducation scolaire
Un phénomène qui résulte du contact continu et direct des groupes d’individus ayant différentes cultures

Passons aux questions relatives à la finalité « Ressources Humaines »…

Quel est l’enjeu MAJEUR de la classification de fonctions? (inventorier, décrire et analyser différentes fonctions au sein d’une entreprise) ?
La rémunération
L’organisation
Les rapports de pouvoir

Quelles sont les « 5 caractéristiques » indispensables à une bonne communication corporate (= d’entreprise) ?
Authentique/Rapide/Courte/Formelle/Ecrite
Objective/Attractive/Utilisable par la presse/Disponible/Précise
Authentique/Positive/Durable/Déclinable/Originale

Parmi ces réponses, laquelle ne désigne PAS un modèle de gestion ?
Le modèle arbitraire
Le modèle empirique
Le modèle de la GRH
Le modèle bureaucratique

Plus on possède de chaises devant son bureau pour accueillir des gens, plus cela démontre…
Notre sympathie
Notre puissance
Notre statut

On peut décrire la transmission culturelle comme « le fait de perpétuer les caractéristiques comportementales d’un groupe ». On peut la penser de manière verticale (parents>enfants), horizontale (enfants > enfants) ou oblique (adulte du même groupe culturel> enfants). Selon toi, quels sont les deux processus qui y contribuent ?
L’acculturation/Le relativisme culturel absolu
L’enculturation/La socialisation
L’objectivation/L’adaptation

Et pour finir, voici les questions propres à la finalité « Relations Internationales »..

De quoi se compose le Conseil de Sécurité des Nations Unies?
5 membres permanents, dont la Chine et la France, et 10 membres non permanents, tous les membres ayant le droit de veto
5 membres permanents, dont le Japon et la France, et 10 membres non permanents, tous les membres ayant le droit de veto
5 membres permanents ayant le droit de veto, dont la Chine et la France, et 10 membres non permanents
5 membres permanents ayant le droit de veto, dont le Japon et la France, et 10 membres non permanents

Laquelle de ces institutions ne fait PAS partie de l’Union Européenne ?
Service européen pour l’action extérieure
Conseil de l’Europe
Conseil européen
Banque européenne d’investissement

Lequel de ces pays n’a jamais été colonisé ?
Somalie
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Côte d’Ivoire
Ethiopie

Comment appelle-t-on une guerre où deux pouvoirs s’affrontent indirectement sur un territoire différent des leurs?
Guerre d’usure
Guerre de partisans
Guerre froide
Guerre par procuration

Quel est le traité fondateur de l’Union Européenne ?
Traité de Lisbonne
Traité de Maastricht
Traité de Londres
Traité de Bruxelles

Avez ce quizz le mois des finalités se clôture. Nous espérons que ces informations t’ont été utiles. N’hésite pas à nous contacter pour avoir plus d’informations !

Ecrit par Elodie ROSIER, Eleonore VRANCKX, Audrey VEKEMANS,  Natalia VEZALI et Sabrina VANDEZANDE