Master’s degree in multilingual communication: the importance of English.

As you might already know, the master’s degree in multilingual communication aims at preparing you for a multilingual and multicultural work environment in which communication plays a major role. This is the reason why the English language occupies a prominent position in our curriculum. In the article “Comment accéder au master en communication multilingue? », we informed you that an excellent level of English is required in order to access our master’s degree.

First year English courses

During your first year as a student of multilingual communication, you will have access to a wide range of English courses. From the academic year 2019-2020 onwards, you will have the possibility to choose from six different classes.

Etude approfondie de la linguistique synchronique de l’anglais: are you a linguistics enthusiast? In this class, you are going to review most of the major issues related to the forms of reported discourse, from the typographical, phonological, syntactic, semantic and pragmatic points of view.

Histoire approfondie du théâtre anglophone: if you are fascinated by Shakespeare, this class is made for you! You will analyse two Shakespearean tragedies (Hamlet and Othello) as well as two comedies (A Midsummer Night’s Dream and The Tempest). The course also offers students the opportunity to see excerpts from several versions of these plays.

Littérature et civilisation des Etats-Unis d’Amérique: are you attracted to American literature? Thanks to this class, you will gain more understanding about the African-American novel from the 19th century to the middle of the 20th century or the realism and naturalism in the United States, from the end of the 19th to the middle of the 20th century.

Auteurs des Etats-Unis d’Amérique: you have always wanted to read Kerouac or Ginsberg? Don’t miss this course which explores the vision of the « Beat Generation », a precursor to the counter-culture of the 1960s whose innovative creativity was at its height between 1944 and 1960. The course focuses as well on ecological/ecocritical discourse and ecopoetics in contemporary American literature.

Anglais: langue, société et culture I: You are captivated by the UK and the US? This class is devoted to an in-depth study of British and American culture and civilization, through major historical and current events. In the seminars, you will have the opportunity to improve your English speaking skills.

Littérature canadienne anglaise: since you discovered Margaret Atwood, you can’t wait to know more about Canadian literature? Here is an introduction to recent developments in contemporary English Canadian literature, both in the field of fiction and theatre.

Finally, the only mandatory class of this first year will be Pragmastylistics and the English language during which you are going to develop your communicative competence.

Second year English courses

In your second year of multilingual communication, you will have to choose between two English classes.

Anglais: langue, société et culture II: After the UK and the US during the first year, this class will be focused on Australia, India, South Africa and Canada through discussions of the political, cultural and social current events in these countries.

Séminaire de linguistique anglaise: in the lectures and the seminars, you will find an in-depth description of a problem from a linguistic point of view. The aim of this course is to teach students to develop critical thinking and scientific skills.

Among all these choices, you will surely find a subject that fascinates you and allows you to develop your English skills!

Want to hear what a second-year student has to say about the role of the English language in our master’s degree? Watch this short video:

Written by Caroline Noël

Bien choisir son master

Bien choisir son master – la SIMA

Tu es en dernière année de bachelier et le choix du master s’approche, mais tu ne sais pas encore lequel te correspondrait le mieux ? Tu as des questions auxquelles tu aimerais avoir des réponses en lien avec le choix de master ? Nous savons à quel point ce choix peut être difficile, nous sommes tou.te.s passé.e.s par là ! C’est d’ailleurs pourquoi l’ULB organise chaque année une journée consacrée à précisément cela, aider les futur.e.s étudiant.e.s de master à s’orienter parmi le vaste choix qui s’offre à eux/elles.

La SIMA

Cette journée, nommée la Séance d’Information sur les MAsters et doctorats (ou la SIMA pour faire plus court), a lieu annuellement à la fin du mois d’avril et a pour but d’offrir aux futur.e.s étudiant.e.s la possibilité de venir s’informer sur l’offre des masters (et doctorats) à l’Université libre de Bruxelles. C’est non seulement l’occasion de venir rencontrer les professeur.e.s qui te donneraient cours et les étudiant.e.s actuellement inscrit.e.s, mais aussi une opportunité pour venir t’informer sur d’autres aspects de la vie sur le campus de l’ULB. En effet, tu y trouveras des conférences sur les études à l’ULB et sur les possibilités de partir en échange, des tables de discussion ou encore des stands tenus par différents services proposés par l’ULB (infOR études, le service social, le service des inscriptions etc…).

Pour en savoir plus sur cette journée d’information, dirige-toi vers le site de l’ULB.

Choix du master

Plusieurs facteurs rentrent évidemment en compte dans le choix du master, comme tes études de bachelier et ton intérêt personnel. D’ailleurs, si comme nous, tu as envie d’étudier les langues étrangères pendant ton master, plusieurs choix s’offrent à toi. En effet, au sein de la faculté de Lettres, Traduction et Communication, les trois départements (Langues et Lettres, Traduction et Interprétation et Information et Communication), proposent chacun des masters ayant un lien avec les langues étrangères. Si toutefois tu hésites entre les différents départements, la SIMA te propose une conférence dédiée, pendant laquelle des représentants de chaque département présentent leur offre.

Si tu hésites plutôt entre les différents masters au sein du département d’Information et de Communication, notre article sur les similarités et les différences entre les masters en Communication, en Journalisme et en Communication multilingue est fait pour toi !

Communication multilingue

Envie d’étudier les langues étrangères et les relations interculturelles ? Les relations internationales, les ressources humaines ou la multiculturalité t’intéressent ? Tu aimerais travailler dans le secteur de la communication plus tard ? Alors le master en communication multilingue pourrait être le bon choix pour toi!

Dans le cas où le master en communication multilingue t’intéressait, tu l’auras deviné, la SIMA reste l’opportunité en or pour poser toutes les questions que tu pourrais avoir. Quelles sont les particularités de chaque finalité ? Quelles langues sont proposées par le master ? Quelles sont les conditions d’accès ?

Et enfin, rassure-toi, même si le choix peut paraître compliqué, tu finiras par trouver ta voie.

 Ecrit par Julia Virtanen

The GDPR enters into force


The European Union, after many years of work, is finally seeing their efforts pay off: the General Data Protection Regulation (GDPR) is entering into force May 25th 2018. It has been called the strictest regulation on data protection worldwide and is bound to change the way users’ data are collected and exploited.

But, concretely, what does that mean?

Simply put, users will have more control over what is being collected on them. Their consent will have to be more explicit than before, and companies can no longer refuse access to a website if a user refuses to allow their cookies to be stored. Moreover, the user can ask at any moment for access to the information collected on them and can even choose for that data to be erased (as per their “right to be forgotten”).

Privacy breaches will now have to be reported within 72 hours by the company to the supervising authority, meaning that companies will have to be more transparent. Last but not least, the penalty for not respecting the GDPR can be up to 20 M € or 4% of organization’s annual global turnover, whichever is higher, meaning that companies are more motivated to comply.

This Regulation will apply to all EU organizations and EU citizens. The goal is to enhance privacy in software usage and overall Internet activity.

So students in Multilingual Communication, if you wanted to work for a communications company, be prepared to change the way you target users! This Regulation means that you will no longer be able to use data profiling and algorithms, but you will need to use more creative strategies that will appeal to all kinds of clients.

Still have unanswered questions about the topic? Read this article!

Écrit par Natalia VEZALI

QUIZZ : quelle finalité pour toi ?

Le mois d’avril arrive à sa fin et, avec lui, ce que nous avons nommé « mois des finalités ». Pour terminer en beauté, nous te proposons un petit quizz. Celui-ci est composé de 15 questions, 5 questions par finalité.

Futur étudiant ? C’est l’occasion de voir si tu excelles plus dans une finalité que dans une autre. Cela pourra, on l’espère, t’aider à prendre la bonne décision au moment de t’inscrire. Tu pourras ainsi choisir la finalité où tu es le meilleur (parce que, avouons-le, pourquoi se compliquer la tâche ?) ou alors tu pourras te lancer un défi en prenant la finalité où tu as malheureusement eu un faible score mais où les questions t’ont intrigué. 

Pour vous, anciens ou actuels élèves en communication multilingue, vous pourrez vérifier que votre finalité vous convient bien, mais aussi avoir un aperçu de certaines notions fondamentales vues dans les autres finalités.

Allez – trêve de bavardage ! Commence vite ce quizz et bonne chance 😉

Commençons par les 5 questions liées à la finalité « Multiculturalité »…

Quelles sont les 3 nationalités étrangères les plus présentes à Bruxelles?
Marocains, Roumains, Espagnols
Français, Roumains, Marocains
Français, Marocains, Italiens

Quel modèle d’intégration est implanté en Flandre ?
Pluraliste
Assimilationniste
Aucun

Quelle est la différence entre multiculturalité et multiculturalisme?
Il n’y a pas de différence sémantique
Le premier se réfère à un fait social et le deuxième à un modèle politique
Le premier se réfère à un modèle politique et le deuxième à un fait social

Quelle organisation n’est pas une ONG?
Amnesty International
OXFAM
UNICEF

Qu’est-ce que l’enculturation?
Un processus d’acquisition d’une culture par le milieu familial et social
Un processus d’acquisition d’une culture par l’éducation scolaire
Un phénomène qui résulte du contact continu et direct des groupes d’individus ayant différentes cultures

Passons aux questions relatives à la finalité « Ressources Humaines »…

Quel est l’enjeu MAJEUR de la classification de fonctions? (inventorier, décrire et analyser différentes fonctions au sein d’une entreprise) ?
La rémunération
L’organisation
Les rapports de pouvoir

Quelles sont les « 5 caractéristiques » indispensables à une bonne communication corporate (= d’entreprise) ?
Authentique/Rapide/Courte/Formelle/Ecrite
Objective/Attractive/Utilisable par la presse/Disponible/Précise
Authentique/Positive/Durable/Déclinable/Originale

Parmi ces réponses, laquelle ne désigne PAS un modèle de gestion ?
Le modèle arbitraire
Le modèle empirique
Le modèle de la GRH
Le modèle bureaucratique

Plus on possède de chaises devant son bureau pour accueillir des gens, plus cela démontre…
Notre sympathie
Notre puissance
Notre statut

On peut décrire la transmission culturelle comme « le fait de perpétuer les caractéristiques comportementales d’un groupe ». On peut la penser de manière verticale (parents>enfants), horizontale (enfants > enfants) ou oblique (adulte du même groupe culturel> enfants). Selon toi, quels sont les deux processus qui y contribuent ?
L’acculturation/Le relativisme culturel absolu
L’enculturation/La socialisation
L’objectivation/L’adaptation

Et pour finir, voici les questions propres à la finalité « Relations Internationales »..

De quoi se compose le Conseil de Sécurité des Nations Unies?
5 membres permanents, dont la Chine et la France, et 10 membres non permanents, tous les membres ayant le droit de veto
5 membres permanents, dont le Japon et la France, et 10 membres non permanents, tous les membres ayant le droit de veto
5 membres permanents ayant le droit de veto, dont la Chine et la France, et 10 membres non permanents
5 membres permanents ayant le droit de veto, dont le Japon et la France, et 10 membres non permanents

Laquelle de ces institutions ne fait PAS partie de l’Union Européenne ?
Service européen pour l’action extérieure
Conseil de l’Europe
Conseil européen
Banque européenne d’investissement

Lequel de ces pays n’a jamais été colonisé ?
Somalie
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Côte d’Ivoire
Ethiopie

Comment appelle-t-on une guerre où deux pouvoirs s’affrontent indirectement sur un territoire différent des leurs?
Guerre d’usure
Guerre de partisans
Guerre froide
Guerre par procuration

Quel est le traité fondateur de l’Union Européenne ?
Traité de Lisbonne
Traité de Maastricht
Traité de Londres
Traité de Bruxelles

Avez ce quizz le mois des finalités se clôture. Nous espérons que ces informations t’ont été utiles. N’hésite pas à nous contacter pour avoir plus d’informations !

Ecrit par Elodie ROSIER, Eleonore VRANCKX, Audrey VEKEMANS,  Natalia VEZALI et Sabrina VANDEZANDE

Finalité Ressources Humaines

« Last but not least », il est temps pour moi de te parler de la finalité « Ressources Humaines » !

Ce n’est un secret pour personne : les entreprises, qu’elles soient privées ou publiques, ne pourraient fonctionner convenablement sans un bon directeur du personnel. Ce dernier gère en effet les moyens mis en œuvre pour garantir une adéquation entre les ressources et les besoins en personnel. Il s’occupe également du recrutement, évalue les compétences et assure le suivi administratif, dans le respect des contraintes légales. Néanmoins, comme tu peux déjà le constater depuis quelques années, l’environnement professionnel devient de plus en plus multiculturel et multilingue. Il est donc nécessaire aujourd’hui de posséder des outils supplémentaires pour gérer un personnel pluriculturel. Heureusement pour toi, ce sont précisément ces outils que la finalité « Ressources Humaines » tend à offrir !

Comme pour les autres finalités, six cours te seront proposés pour faire de toi un bon DRH : 3 cours obligatoires durant le bloc 1 (Communication Corporate, Gestion des Ressources Humaines et Psychologie Interculturelle du Travail) et 1 cours de spécialisation, au choix (Structure de l’entreprise, relations du travail et théorie de la négociation, Relations collectives du travail et Psychologie du travail et des entreprises), au bloc 2.

Tu as encore des doutes ? Pas de panique, voici un petit descriptif de chaque cours pour t’aider à faire ton choix…

Bloc 1

« Communication Corporate » est une bonne introduction à la communication en général. Ce cours a la particularité de mêler la théorie à la pratique : tu apprendras à rédiger un communiqué de presse, à faire un plan de communication, à concevoir une brochure … Une vraie chance ! Tu pourras également compter sur les anecdotes des professeurs (des professionnels du métier) pour savoir comment cela se passe sur le terrain.

Impossible de concevoir une finalité « Ressources Humaines » sans un cours de « Gestion des Ressources Humaines », évidemment ! Après avoir retracé son histoire, tu apprendras les aspects fondamentaux de la gestion des ressources humaines et aborderas des thèmes comme le recrutement, la sélection, le contrat de travail, l’inégalité salariale, les relations de pouvoir au sein d’une entreprise, etc.

Le cours « Psychologie interculturelle du travail » permet aux étudiants de mieux comprendre la manière dont les cultures influencent les pensées, les émotions et les comportements humains. Des notions telles que l’individualisme, la comparaison interculturelle des valeurs, la socialisation et l’enculturation, le rapport à l’Autre, l’acculturation et la communication interculturelle sont abordées de manière à permettre leur application dans les contextes du travail.

Bloc 2 (à choisir) 

Si tu as envie de mieux comprendre comment une entreprise fonctionne, n’hésite pas à choisir le cours « Structure de l’entreprise, relations du travail et théorie de la négociation ». Tu pourras ainsi te familiariser avec les différents modèles d’entreprise qui existent, suivre leur évolution dans un contexte d’une économie mondialisée et observer les différentes relations qui peuvent se créer au travail. Tu aborderas également des notions telles que le travail intérimaire, la sous-traitance, le syndicalisme, etc.

Le cours « Relations collectives du travail » permet d’apprendre le fonctionnement du système des relations collectives entre les employeurs et les organisations de travailleurs en Belgique. En effet, le modèle belge se diffère d’autres pays européens tels que l’Allemagne et la France (également abordés au cours) et des Etats-Unis. Pour une meilleure compréhension du système, les différents acteurs, l’organisation et le contexte historique des relations sont abordés. Les exposés présentés par des invités extérieurs offrent une vision interne du système et sont une plus-value certaine au cours.

Bien qu’un peu complexe, le cours « Psychologie du travail et des entreprises » aborde des thèmes liés à la psychologie ergonomique (analyse du travail, usabilité, etc.), à la psychologie du personnel (sélection, évaluation, formation, etc.) ; et à la psychologie des organisations (pouvoir, groupes et équipes de travail, stress, etc.).

Maintenant que tu as les idées un peu plus claires, il ne te reste plus qu’à t’inscrire 😉

Écrit par Elodie ROSIER