Témoignages

Si tu cherches de l’inspiration pour choisir ton sujet de mémoire, tu es sur la bonne page ! Des étudiant.e.s ont accepté de nous expliquer leurs sujets et ce qui les a poussé à faire ce choix.

« Le sujet de mon mémoire concerne la situation de la langue italienne dans la réalité multilingue suisse, car elle est une des langues nationales mais aussi la « grande » langue minoritaire du pays. À travers mes recherches je voudrais vérifier jusqu’à quel point les Suisses italien.ne.s sont marginalisé.e.s par rapport aux Suisses allemand.e.s et français.es. En outre, je vais aussi considérer l’importance de l’anglais comme lingua franca en Suisse qui risque d’écarter encore plus le statut de l’italien. J’ai choisi ce sujet parce qu’il se relie à ma situation personnelle, en fait je suis originaire du canton du Tessin, mais aussi parce que je voudrais porter l’attention sur cette situation en dehors de sa frontière. La langue de rédaction de mon mémoire est l’anglais, car je me trouve plus à l’aise d’écrire dans cette langue qu’en français. » – Mélanie : The Swiss National Identity from the Point of View of the Largest Linguistic Minority: Italian Language in Cantons Ticino and Graubünden.

« Je fais mon mémoire sur l’intégration des jeunes turc.que.s en Allemagne au niveau social, culturel et linguistique. Le but c’est de rechercher le lien entre ces trois facteurs pour une bonne intégration. J’ai choisi ce sujet de mémoire et de l’écrire en anglais pour lier mes trois langues du Master : anglais, allemand et turc. » – Charlotte : Social, Cultural, and Linguistic integration of young Turks in Germany.

« J’écris mon mémoire sur comment l’Union européenne a été décrite pendant le referendum du Brexit en 2016 dans trois médias russes. J’ai pris cette décision, car je voulais en savoir plus sur comment l’UE a été décrite dans les médias étrangers pendant cette période, et j’ai choisi les médias russes car j’étudie le russe depuis cinq ans. Il était donc particulièrement intéressant pour moi de me focaliser sur cela. » – Laura : The Portrayal of the European Union in Russian Newspapers during the Brexit Referendum.

« J’écris mon mémoire sur la photographie aux Etats-Unis. J’ai toujours été passionnée par la photographie, c’est pourquoi je me suis tournée vers ce sujet. De plus, l’année dernière en cours d’anglais, nous avons parlé de trois photographes qui ont marqué l’histoire de la photographie, en représentant l’Amérique dans leurs photos. Je voulais donc voir en quoi ces clichés étaient révolutionnaires pour l’époque, en comparants leurs photographies à celles de deux photographes contemporains, en choisissant des symboles précis à analyser. Le but de ma recherche est de voir si la représentation de l’Amérique a changé. – Manon : American Photography: Transatlantic Perspectives.

« Mon mémoire sera une ethnographie linguistique des attitudes d’élèves et parents francophones dans une école secondaire bruxelloise, pour cela j’ai fait de l’observation participante dans une école secondaire et je réalise des entretiens avec les élèves et leurs parents. J’ai choisi ce sujet car c’est vraiment autobiographique puisque je viens moi-même d’une famille 100% francophone, mais j’ai eu une scolarité 100% néerlandophone jusqu’au BAC universitaire. C’est une situation relativement courante à Bruxelles, mais pourtant il y a très peu d’études sur le sujet. Bien sûr le néerlandais s’imposait comme langue de rédaction dans mon cas. » – Mathilde : Een sociolinguïstische etnografie van de omgang van Franstalige leerlingen en hun ouders met het taalbeleid van een Nederlandstalige Brusselse school.

« Mon mémoire concerne les stratégies rhétoriques utilisées dans des articles de journaux grecs de droite, de gauche et du centre, pendant la crise économique, concernant le mémorandum. Un accent particulier sera accordé à la période précédente les élections de janvier 2015, ainsi qu’à la période précédente le référendum du 25 juin 2015. À travers mes recherches, je voudrais mettre au premier plan les caractéristiques linguistiques du discours des journaux, qui pourraient conduire à la polarisation de l’opinion publique. De nos jours, vus les titres pompeux et des tropes des journaux, il est essentiel que les citoyens soient capables de reconnaître et d’interpréter ces éléments. » – Eleni : The Rheotoric in Favor and Against the Memorandum in Greece.

« J’ai choisi d’analyser l’image de la femme ménagère à partir des archives des publicités du magazine ELLE Belgique, des années 1966 à aujourd’hui. J’ai choisi ce sujet grâce aux cours de Contacts des Cultures que j’ai eu en Master 1 pour mon option (Multiculturalité) où nous avons parlé de l’image de la femme et j’ai donc eu l’idée d’analyser la figure de la femme ménagère à travers un média. » – Ilaria : L’image de la femme ménagère à travers le magazine ELLE Belgique.

« Mon travail de mémoire consiste à évaluer les nouvelles technologies de la traduction dans le cadre de l’immigration en Belgique et de ses procédures d’asile. Il s’agit de constater le potentiel de ces nouveaux outils pour faciliter et rendre plus rapide le processus de demande d’asile.  Je ne trouve pas normal qu’un réfugié doive parfois attendre plusieurs années avant de recevoir une réponse (souvent négative) concernant son droit de rester dans le pays, c’est pourquoi j’ai décidé de travailler sur le sujet de l’immigration. » – Saskia : Which Impact Will New Translation Technologies, Like the Google « Pixel Buds Translation », Have on Communication with Immigrants?

« Je réalise mon mémoire sur les New Ways of Working (NWOW). Mon objectif est d’analyser les NWOW (c’est-à-dire travailler dans un environnement plus ouvert, collaboratif et agile) à travers des recherches scientifiques et des entretiens de recherche. L’entreprise où j’ai effectué mon stage commençait à adopter ces New Ways of Working et j’ai trouvé ce sujet passionnant. » – Clarisse : What are the Success Factors for an Effective Work and the Perception Depending on the Procedural Stage?

« I’m doing my master thesis on rap music and my research question is « How do female rappers appropriate a masculine genre ». We can all agree that rap doesn’t hold the kindest lyrics towards women and most of the studies that have been done on the field try to explain how and why this genre denigrates them. Although female rappers are not visible in the rap scene and even seem to be absent from it, they have always been part of it. By analysing their songs, videos, interviews and styles, I’m going to show how women counter the misogyny present in rap and success in that men’s world » – Laurie

« J’écris mon mémoire sur l’influence de la photographie sur les relations internationales. Mon travail se présente sous la forme de case-studies: j’analyse l’impact de cinq photos, dont par exemple, la célèbre photo de la fille au napalm. Ce mémoire me permet de lier deux de mes passions et, même si ça peut parfois être un challenge d’écrire un travail si important, j’adore ce que je fais! » – Julie