Un ancien étudiant témoigne

La semaine passée, on te proposait déjà un article avec des témoignages étudiants sur les débouchés et la vie après le master. Toujours dans cette lignée, aujourd’hui on te propose une interview de Jeremy Jenard, un ancien étudiant en communication multilingue et actuellement assistant au sein de ce Master !


– Pourquoi avez-vous choisi de faire un Master en Communication Multilingue ?
Ayant un diplôme de bachelier en traduction-interprétation en poche, et ne souhaitant pas continuer dans cette branche, je me suis demandé ce qui m’intéressait et quelles études pouvaient m’apporter toutes les clés pour réussir à me faire une place sur le marché du travail. Les langues étrangères sont ma passion et je dois dire que j’ai été immédiatement séduit par l’offre « trilingue » du Master en Communication Multilingue (en plus de mes deux langues de travail, j’ai pu apprendre les bases d’une troisième en tant que langue d’initiation). Pour ce qui est de la finalité multiculturalité, ce choix a été évident, car cette finalité propose un large panel de cours qui m’ont permis d’ouvrir mes horizons, de titiller mon esprit critique, de mieux appréhender et comprendre le pot-pourri de cultures qu’est la société actuelle et de réaliser que le vivre-ensemble passe, surtout, par un dialogue entre cultures.


– Parlez-nous de vos expériences professionnelles
Mes expériences professionnelles m’ont permis de mettre en pratique ce que j’ai appris durant mes cinq années d’étude, cristallisant et développant un grand nombre de compétences et connaissances jusque-là uniquement théoriques. Mon premier poste était celui de Coordinateur Editorial pour viEUws, un média basé à Bruxelles qui couvre les affaires européennes, était réellement à l’image de mon parcours académique : multiculturelle, multilingue et internationale. Grâce à cette expérience, j’ai pu d’une part, accroître mes compétences communicationnelles notamment en écrivant des articles (en anglais) et en conduisant de nombreuses interviews sur des sujets variés comme l’égalité des genres, la diversité culturelle ou encore la politique européenne, et d’autre part, j’ai pu apprendre les instruments techniques qui m’ont permis de mettre la théorie en pratique : maintenance de CMS (SEO, écriture d’articles, traffic management, etc.), la création de newsletters (Campaign Monitor, InDesign et Mailchimp), le montage vidéo et la supervision de tournages, les analyses statistiques de contenu éditorial et promotionnel (Google Analytics), la supervision et implémentation de campagnes promotionnelles (marketing digital, évaluation du trafic on/off-site, etc.) ainsi que la maintenance et la veille des réseaux sociaux). Ensuite, par un « coup du destin », je suis tombé sur une offre d’emploi de l’ULB qui recherchait un assistant pour le Master en Communication Multilingue… J’ai posé ma candidature et, j’en suis honoré et très fier, ai été accepté.


– Décrivez le master en trois mots
Cosmopolite, ouvert et touche-à-tout

Merci à Jeremy Jenard pour cette interview ! Et si le master en communication multilingue t’intéresse et tu souhaites en savoir plus, consulte l’onglet à propos et le catalogue programme des cours. Tu y trouveras toutes les informations nécessaires concernant le master !