The GDPR enters into force


The European Union, after many years of work, is finally seeing their efforts pay off: the General Data Protection Regulation (GDPR) is entering into force May 25th 2018. It has been called the strictest regulation on data protection worldwide and is bound to change the way users’ data are collected and exploited.

But, concretely, what does that mean?

Simply put, users will have more control over what is being collected on them. Their consent will have to be more explicit than before, and companies can no longer refuse access to a website if a user refuses to allow their cookies to be stored. Moreover, the user can ask at any moment for access to the information collected on them and can even choose for that data to be erased (as per their “right to be forgotten”).

Privacy breaches will now have to be reported within 72 hours by the company to the supervising authority, meaning that companies will have to be more transparent. Last but not least, the penalty for not respecting the GDPR can be up to 20 M € or 4% of organization’s annual global turnover, whichever is higher, meaning that companies are more motivated to comply.

This Regulation will apply to all EU organizations and EU citizens. The goal is to enhance privacy in software usage and overall Internet activity.

So students in Multilingual Communication, if you wanted to work for a communications company, be prepared to change the way you target users! This Regulation means that you will no longer be able to use data profiling and algorithms, but you will need to use more creative strategies that will appeal to all kinds of clients.

Still have unanswered questions about the topic? Read this article!

Écrit par Natalia VEZALI

QUIZZ : quelle finalité pour toi ?

Le mois d’avril arrive à sa fin et, avec lui, ce que nous avons nommé « mois des finalités ». Pour terminer en beauté, nous te proposons un petit quizz. Celui-ci est composé de 15 questions, 5 questions par finalité.

Futur étudiant ? C’est l’occasion de voir si tu excelles plus dans une finalité que dans une autre. Cela pourra, on l’espère, t’aider à prendre la bonne décision au moment de t’inscrire. Tu pourras ainsi choisir la finalité où tu es le meilleur (parce que, avouons-le, pourquoi se compliquer la tâche ?) ou alors tu pourras te lancer un défi en prenant la finalité où tu as malheureusement eu un faible score mais où les questions t’ont intrigué. 

Pour vous, anciens ou actuels élèves en communication multilingue, vous pourrez vérifier que votre finalité vous convient bien, mais aussi avoir un aperçu de certaines notions fondamentales vues dans les autres finalités.

Allez – trêve de bavardage ! Commence vite ce quizz et bonne chance 😉

Commençons par les 5 questions liées à la finalité « Multiculturalité »…

Quelles sont les 3 nationalités étrangères les plus présentes à Bruxelles?
Marocains, Roumains, Espagnols
Français, Roumains, Marocains
Français, Marocains, Italiens

Quel modèle d’intégration est implanté en Flandre ?
Pluraliste
Assimilationniste
Aucun

Quelle est la différence entre multiculturalité et multiculturalisme?
Il n’y a pas de différence sémantique
Le premier se réfère à un fait social et le deuxième à un modèle politique
Le premier se réfère à un modèle politique et le deuxième à un fait social

Quelle organisation n’est pas une ONG?
Amnesty International
OXFAM
UNICEF

Qu’est-ce que l’enculturation?
Un processus d’acquisition d’une culture par le milieu familial et social
Un processus d’acquisition d’une culture par l’éducation scolaire
Un phénomène qui résulte du contact continu et direct des groupes d’individus ayant différentes cultures

Passons aux questions relatives à la finalité « Ressources Humaines »…

Quel est l’enjeu MAJEUR de la classification de fonctions? (inventorier, décrire et analyser différentes fonctions au sein d’une entreprise) ?
La rémunération
L’organisation
Les rapports de pouvoir

Quelles sont les « 5 caractéristiques » indispensables à une bonne communication corporate (= d’entreprise) ?
Authentique/Rapide/Courte/Formelle/Ecrite
Objective/Attractive/Utilisable par la presse/Disponible/Précise
Authentique/Positive/Durable/Déclinable/Originale

Parmi ces réponses, laquelle ne désigne PAS un modèle de gestion ?
Le modèle arbitraire
Le modèle empirique
Le modèle de la GRH
Le modèle bureaucratique

Plus on possède de chaises devant son bureau pour accueillir des gens, plus cela démontre…
Notre sympathie
Notre puissance
Notre statut

On peut décrire la transmission culturelle comme « le fait de perpétuer les caractéristiques comportementales d’un groupe ». On peut la penser de manière verticale (parents>enfants), horizontale (enfants > enfants) ou oblique (adulte du même groupe culturel> enfants). Selon toi, quels sont les deux processus qui y contribuent ?
L’acculturation/Le relativisme culturel absolu
L’enculturation/La socialisation
L’objectivation/L’adaptation

Et pour finir, voici les questions propres à la finalité « Relations Internationales »..

De quoi se compose le Conseil de Sécurité des Nations Unies?
5 membres permanents, dont la Chine et la France, et 10 membres non permanents, tous les membres ayant le droit de veto
5 membres permanents, dont le Japon et la France, et 10 membres non permanents, tous les membres ayant le droit de veto
5 membres permanents ayant le droit de veto, dont la Chine et la France, et 10 membres non permanents
5 membres permanents ayant le droit de veto, dont le Japon et la France, et 10 membres non permanents

Laquelle de ces institutions ne fait PAS partie de l’Union Européenne ?
Service européen pour l’action extérieure
Conseil de l’Europe
Conseil européen
Banque européenne d’investissement

Lequel de ces pays n’a jamais été colonisé ?
Somalie
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Côte d’Ivoire
Ethiopie

Comment appelle-t-on une guerre où deux pouvoirs s’affrontent indirectement sur un territoire différent des leurs?
Guerre d’usure
Guerre de partisans
Guerre froide
Guerre par procuration

Quel est le traité fondateur de l’Union Européenne ?
Traité de Lisbonne
Traité de Maastricht
Traité de Londres
Traité de Bruxelles

Avez ce quizz le mois des finalités se clôture. Nous espérons que ces informations t’ont été utiles. N’hésite pas à nous contacter pour avoir plus d’informations !

Ecrit par Elodie ROSIER, Eleonore VRANCKX, Audrey VEKEMANS,  Natalia VEZALI et Sabrina VANDEZANDE

Finalité Relations Internationales

La semaine dernière, la finalité « Multiculturalité » était au centre de l’attention. Cette semaine, l’honneur revient à la finalité « Relations Internationales », la plus populaire des 3 finalités avec plus de la moitié des élèves en communication multilingue qui la choisissent. Cette finalité apporte un solide bagage en matière d’organisations internationales et de questions géopolitiques et vise à former l’étudiant afin qu’il puisse acquérir les compétences nécessaires pour travailler dans un milieu international et multilingue.

La finalité traite les problématiques et les enjeux dans la scène des relations internationales. Néanmoins elle se concentre aussi beaucoup sur l’aspect historique. On y apprend énormément sur le fonctionnement de l’Union Européenne mais aussi celui d’autres organisations internationales qui jouent un rôle important. Les affaires internationales nous affectent tous ; c’est pour ça que la finalité relations internationales est non seulement intéressante mais aussi utile. En effet, elle te permet tout simplement de mieux comprendre le monde !

En concret, qu’est-ce que ça donne comme cours ? Eh bien, la finalité te propose en tout 6 cours qui ont attrait aux relations internationales. Tout d’abord, dans le premier bloc, tu suivras ces 3 cours : (1) Europe in the Twentieth Century, (2) Relations internationales et (3) Problèmes actuels de politique internationale. En ce qui concerne le deuxième bloc, tu devras choisir entre 3 autres cours qui sont (1) Histoire des colonisations, (2) L’Europe et le Monde et (3) Analyse de l’actualité et enjeux déontologiques (+ Tests d’actualité).  Tous ces intitulés de cours sont bien beaux mais tu te demandes peut-être ce que tu apprendras durant ces cours et comment choisir entre les 3 cours du deuxième bloc qui paraissent tous intéressants. C’est pourquoi on t’a préparé un mini descriptif pour chaque cours.

–          Premier bloc

Le cours Europe in the Twentieth century relate l’histoire européenne depuis la révolution française jusqu’à la fin du 20e siècle. Il reprend le phénomène de l’éveil des nations et les dynamiques qui y sont liées (apparition du sionisme, éducation des masses pour le suffrage universel, rôle de la langue). C’est un cours passionnant et enrichissant qui apporte des connaissances essentielles à qui s’intéresse aux relations internationales.

Ensuite, place à un cours plus théorique ! Relations Internationales tend à te donner les acquis théoriques nécessaires à la compréhension des relations qui se créent dans la communauté internationale. Des notions comme idéalisme ou réalisme politique n’auront plus aucun secret pour toi. Tu y seras amené à rédiger un essai qui te permettra d’approfondir un des sujets vus en classe. Préparation idéale pour ton mémoire 😉

Le troisième cours auquel tu auras droit, Problèmes actuels de politique internationale, suit, comme son nom l’indique, l’actualité. Il donne un éclairage particulier sur les faits actuels. Ce cours permet donc de développer des outils d’analyse de l’actualité mondiale et encourage à être attentif à ce qu’il se passe au-delà des frontières. Issu du milieu professionnel international et diplomatique, le professeur apporte son expérience et ses connaissances de terrain.

–          Deuxième bloc

Le cours Histoire des colonisations lie le concept de colonialisme à l’actualité. Il balaie les époques coloniales de grandes nations telles que le Royaume-Uni, l’Espagne ou encore la Russie. Cela te permettra de comprendre les raisons de la colonisation et les effets que celle-ci a sur les peuples colonisés.

Suivre le cours L’Europe et le monde t’apportera aussi certaines notions sur le colonialisme mais en se concentrant surtout sur les relations qu’a entretenu (et que continue d’entretenir) l’Europe avec le monde arabe depuis le Moyen Age. Le but de ce cours est d’offrir à l’étudiant une vision totalement différente de ces relations en partant du point de vue oriental et non occidental.

Analyse de l’actualité et enjeux déontologiques (+ Tests d’actualité), titre assez explicite, t’aidera à te familiariser avec l’actualité et les enjeux déontologiques du monde de journalisme d’aujourd’hui. Beaucoup d’intervenants intéressants, experts dans leur domaine, viennent expliquer les problèmes actuels de leur milieu. Tu auras l’occasion de te sentir comme un vrai journaliste en te familiarisant avec un domaine et faire un entretien avec un des spécialistes invités, devant un public, comme à la télé !

Et qu’est-ce que tu pourras faire une fois tes études terminées ? Plein de portes s’ouvrent à toi : tu pourras travailler pour des institutions régionales ou internationales, des ambassades, des ONG, l’administration locale, le secteur international etc… Ou bien, tu peux aussi choisir la voie de la recherche et continuer vers un doctorat, en Belgique ou à l’étranger !

La finalité Relations Internationales n’a maintenant (presque) plus de secrets pour toi. Cette branche multidisciplinaire qui intéresse beaucoup d’étudiants en communication multilingue a probablement attiré ton attention mais n’hésite pas à lire les articles traitant des autres finalités. La semaine prochaine, tu pourras en effet te renseigner sur la troisième et dernière finalité de notre Master, celle des « Ressources Humaines » !

Écrit par Sabrina VANDEZANDE et Natalia VEZALI

Avril = mois des finalités!

Pour bien commencer les vacances de Pâques, nous t’avons concocté un programme très spécial pour le mois d’avril. Es-tu curieux d’en apprendre plus sur les finalités qu’offre le Master en Communication Multilingue à l’ULB ? Alors tu tombes bien! Nous sommes heureux de t’annoncer que durant tout le mois d’avril, nous te présenterons les trois différentes finalités du Master!

Commençons par une petite note d’histoire! Savais-tu qu’à la création du Master en Communication Multilingue en 2007, les trois finalités proposées étaient ‘Relations Internationales’, ‘Ressources Humaines’, et ‘Langues Etrangères’? Et oui, les choses ont bien changé depuis! A l’écoute des étudiants, Madame Meuret (qui, à l’époque, était en charge de l’élaboration du Master) a décidé d’insérer plus de langues dans chaque branche, et de proposer la finalité Multiculturalité à la place de Langues Etrangères, ce qui semblait correspondre aux attentes d’un monde de plus en plus globalisé et multiculturel.

Dès sa création, le Master a voulu se différencier d’autres universités offrant un Master similaire. Les finalités qui ont vu le jour ont été choisies en rapport avec le profil des étudiants qui s’intéressaient au Master en Communication Multilingue: c’est l’ouverture vers les débouchés que les étudiants cherchaient, et c’est ce qu’on leur a offert grâce aux trois spécialisations  actuelles! Le Master évolue constamment, et les professeurs essaient d’être à l’écoute des étudiants et de tenir compte des changements qui s’opèrent dans le monde professionnel, afin d’adapter l’offre en fonction de ces évolutions.

Que peux-tu attendre de ce ‘mois des finalités?

  • des descriptifs des cours par discipline
  • des articles de presse en lien avec les finalités
  • des débouchés par spécialisation

Au programme:

  • la semaine prochaine: finalité ‘Multiculturalité’
  • la semaine suivante: finalité ‘Relations Internationales’
  • troisième semaine: ‘Ressources Humaines’

A la fin du mois d’avril tu auras l’occasion de faire un quizz fun pour découvrir quelle finalité te correspond le mieux!

En attendant, nous te souhaitons de bonnes vacances (ou un bon blocus!).

Stay tuned!

Écrit par Audrey Vekemans