Finalité Multiculturalité

Comme mentionné la semaine passée, la section « Multiculturalité » était la dernière à voir le jour, suite à la place de plus en plus importante qu’occupe la diversité multiculturelle dans nos sociétés. Cette finalité pionnière compte dès lors moins d’affiliés que ses deux confrères aguerris – Relations internationales et Ressources humaines – mais peut en revanche se vanter d’abriter des étudiants aventureux dont le nombre ne cesse de croître au fil des années.

Trêve de plaisanteries. Nous sommes là aujourd’hui pour mettre en lumière la finalité « Multiculturalité », qui offre une multitude de cours différents, et, par conséquent, peut paraître un peu « folklorique ». Mais, ne t’inquiète pas, c’est loin d’être le cas et tu t’en rendras vite compte !

La finalité « Multiculturalité »  est avant tout une formation sur les questions d’identité et de dialogue interculturel. Le cursus est modelé par six cours de spécialisation étalés sur deux ans. Chaque cours vise à t’apporter le savoir et les outils nécessaires pour que tu puisses te différencier sur un marché du travail en perpétuelle évolution, au sein duquel différentes langues mais surtout cultures se côtoient en permanence. Et c’est notamment dans ce contexte de globalisation moderne que la finalité « Multiculturalité » t’apprendra à t’affranchir de ta propre culture, de te déconditionner et d’acquérir une vision davantage nuancée du monde qui t’entoure.

Assez parlé, plongeons dans le vif du sujet ! Au cours du premier bloc tu auras l’opportunité de suivre trois cours de spécialisation, distincts mais complémentaires: (1) Introduction critique aux religions contemporaines, (2) Géohistoire du tourisme, (3) Contacts de cultures. Le deuxième bloc propose également trois cours de spécialisation, néanmoins « à option » : (1) Séminaire communication dans l’espace publique, (2) Multicultural discourses, (3) Union européenne et sociétés européennes ; tu devras donc opérer un choix difficile et élire celui qui t’attire davantage ! Cette année, seul les cours 2 et 3 sont assurés durant le deuxième bloc, et en conséquence, seul ces deux cours seront présentés ci-dessous.

  • Premier Bloc

La première matière, Introduction critique aux religions contemporaines, te munira de plusieurs notions/concepts nécessaires afin de pouvoir élaborer une analyse critique et équitable des grandes religions du monde. Tu apprendras notamment à faire la différence entre religion, croyance, culte, mythe, symbole, signe…Ensuite, une perspective historique des religions contemporaines te sera également enseignée. En guise de conclusion, tu aborderas avec tes camarades les enjeux et  les problématiques des religions dites contemporaines dans notre société actuelle.

Durant le cours de Géohistoire du tourisme, tu seras amené à voyager à travers différentes époques, du 17ième siècle, à nos jours. Tu découvriras comment l’industrie touristique a évolué, et quel fût son impact sur les différents territoires visités. En lisant deux livres qui relatent le tour du monde (Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne et La planète disneylandisée de Sylvie Brunel), tu auras la possibilité d’approfondir la matière vue durant les séances.

Le troisième et dernier cours, Contacts de cultures, est une interrogation sur notre propre culture et son rapport aux autres cultures. Les thèmes centraux abordés sont l’enculturation, l’ethnocentrisme, l’acculturation et la déculturation. Le cours évoquera également l’histoire de l’immigration en Belgique et de l’émigration des Belges à l’étranger, mais aussi les stéréotypes liés à l’immigration. Dans un monde de plus en plus interculturel, il est important de comprendre comment fonctionnent les différents enjeux culturels!

  • Deuxième Bloc

Multicultural discourses : Lors de ce cours tu en apprendras davantage sur les concepts d’identité, de culture, de race et d’ethnicité, mais surtout sur le discours qui les façonne au fil du temps dans nos sociétés. Plus généralement tu analyseras les différentes méthodes/politiques déjà mises en place afin de gérer la diversité culturelle et formuleras des observations critiques à leur égard. Multicultural discourses est avant tout un cours interactif où chacun échange ses propres idées, opinions, convictions et solutions, créant ainsi un débat mouvementé.

Le cours Union européenne et sociétés européennes te permettra de développer un regard critique envers l’Union européenne comme communauté et ordre politique en insistant particulièrement sur les dimensions communicationnelles, identitaires, culturelles et mémorielles. Tu en apprendras plus sur les grands rôles politiques européens, les modes d’interaction entre élites et masses au niveau de l’EU, les modèles pour comprendre l’identité européenne et bien d’autres sujets encore. Une séance est même consacrée à la visualisation du documentaire The Brussels Business, traitant du monde du lobbying autour des institutions européennes à Bruxelles. Alors, si tu veux découvrir ce qui se passe dans les coulisses de l’Union européenne, ce cours est fait pour toi!

Peut-être te poses-tu la question “Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire une fois que j’aurai obtenu mon diplôme en Communication Multilingue, finalité « Multiculturalité »?” Etant donné que cette finalité englobe une variété de domaines distincts, tous plus captivants les uns que les autres, tu pourras travailler dans bon nombres de secteurs différents: des ONG, le secteur culturel et touristique, les administrations publiques, le monde associatif, etc. et ce en Europe ou ailleurs. Une multitude de possibilités vont s’offrir à toi !

On espère que ce bref aperçu de la spécialisation « Multiculturalité » t’auras donné envie d’en savoir plus sur le master et ses finalités! Bonne nouvelle car la semaine prochaine nous continuerons sur notre lancée en abordant la finalité très prisée en ce moment, à savoir, relations internationales.

Ecrit par Audrey VEKEMANS et Eléonore VRANCKX

Avril = mois des finalités!

Pour bien commencer les vacances de Pâques, nous t’avons concocté un programme très spécial pour le mois d’avril. Es-tu curieux d’en apprendre plus sur les finalités qu’offre le Master en Communication Multilingue à l’ULB ? Alors tu tombes bien! Nous sommes heureux de t’annoncer que durant tout le mois d’avril, nous te présenterons les trois différentes finalités du Master!

Commençons par une petite note d’histoire! Savais-tu qu’à la création du Master en Communication Multilingue en 2007, les trois finalités proposées étaient ‘Relations Internationales’, ‘Ressources Humaines’, et ‘Langues Etrangères’? Et oui, les choses ont bien changé depuis! A l’écoute des étudiants, Madame Meuret (qui, à l’époque, était en charge de l’élaboration du Master) a décidé d’insérer plus de langues dans chaque branche, et de proposer la finalité Multiculturalité à la place de Langues Etrangères, ce qui semblait correspondre aux attentes d’un monde de plus en plus globalisé et multiculturel.

Dès sa création, le Master a voulu se différencier d’autres universités offrant un Master similaire. Les finalités qui ont vu le jour ont été choisies en rapport avec le profil des étudiants qui s’intéressaient au Master en Communication Multilingue: c’est l’ouverture vers les débouchés que les étudiants cherchaient, et c’est ce qu’on leur a offert grâce aux trois spécialisations  actuelles! Le Master évolue constamment, et les professeurs essaient d’être à l’écoute des étudiants et de tenir compte des changements qui s’opèrent dans le monde professionnel, afin d’adapter l’offre en fonction de ces évolutions.

Que peux-tu attendre de ce ‘mois des finalités?

  • des descriptifs des cours par discipline
  • des articles de presse en lien avec les finalités
  • des débouchés par spécialisation

Au programme:

  • la semaine prochaine: finalité ‘Multiculturalité’
  • la semaine suivante: finalité ‘Relations Internationales’
  • troisième semaine: ‘Ressources Humaines’

A la fin du mois d’avril tu auras l’occasion de faire un quizz fun pour découvrir quelle finalité te correspond le mieux!

En attendant, nous te souhaitons de bonnes vacances (ou un bon blocus!).

Stay tuned!

Écrit par Audrey Vekemans