L’évolution du Web et le marketing digital

L’évolution d’internet lors de ces dernières années a eu un impact considérable sur le marketing digital. Poussé par les nouvelles technologies, internet a passé trois étapes importantes depuis sa création en 1990, allant du Web 1.0 au Web 3.0.

Du web 1.0 au web 3.0

Dans les années 1990, le web 1.0 était alors caractérisé par des « espaces statiques », dans lesquels des professionnels créaient du contenu pour des particuliers. Il n’y avait donc aucune interaction entre les deux parties.

Le début des années 2000 a vu naitre le Web 2.0, une véritable révolution qui a permis la création d’un web dit « social », grâce notamment aux réseaux sociaux. S’exprimer en ligne n’est donc plus un privilège réservé à une petite majorité, les internautes peuvent désormais créer du contenu, le partager et en parler, tout en multipliant les interactions sur le web.

Si le web 2.0 a eu un véritable impact sur l’évolution d’internet, sachez que la révolution numérique est loin d’être terminée, place au Web 3.0 !

Impact sur le marketing digital

Nous sommes dans les années 90, les entreprises utilisent alors le web comme un véritable magazine en ligne, que les internautes consultent sans interagir. C’est donc un système qui distribue l’information dans un seul sens. Le marketing s’oriente alors sur le produit, avec des publicités placées dans tous les coins de la page web sans aucune personnalisation du contenu. On parle alors de marketing de masse (one to many).

L’apparition des premiers forums a permis aux internautes de créer, pour la première fois, du contenu pour d’autres internautes. Ceux-ci, très présents dans le web 1.0, ont amorcé l’apparition du web 2.0.

Avec l’émergence des réseaux sociaux, la création de contenu du particulier vers le particulier devient accessible à tous. Les particuliers génèrent et partagent du contenu sans aucune intervention d’un professionnel, Wikipédia en est un exemple probant.
De plus, au-delà du texte pur et dur, d’autres médias tels que Flickr et YouTube ont également permis le partage de photos et de vidéos.

Désormais, les internautes partagent leur avis, entrent en contact avec les entreprises, et échangent avec d’autres internautes, le bouche à oreille virtuel prend ainsi de la valeur.

Le Web 3.0, aussi appelé « web sémantique », permet aujourd’hui de rassembler les informations autour de la personne, on se concentre alors sur l’humain. Les entreprises vont alors cibler les personnes susceptibles de passer du statut « d’internaute » à celui de « client ».

Par exemple : les suggestions personnalisées de films sur Netflix, les recherches personnalisées sur Google ou encore les produits qui vous sont proposés sur Amazon en fonction des historiques de navigation et de recherche.

Le marketing 3.0 voit donc aussi le jour, avec l’humain comme centre d’attention. En plus de créer une communauté autour de ses valeurs et ses visions, les entreprises cherchent désormais de nouveaux moyens afin de tisser des liens, solides, avec leurs potentiels clients et ainsi se démarquer de leur concurrents. Bienvenue dans l’ère de l’ « ultra-personnalisation » !

Ecrit par Alkacem Guerbai