Le master communication multilingue en pratique ! (vidéo)

Le master en communication multilingue à l’ULB combine à la fois langues, communication et des cours spécifiques à la finalité choisie. Parmi ces finalités, tu peux choisir entre ressources humaines, relations internationales et multiculturalité.

Le programme

En ce qui concerne les langues, tu auras des cours d’anglais en plus des cours d’une langue de spécialisation et d’une troisième langue pour laquelle aucun niveau n’est requis. Quelle que soit ta finalité, tu auras des cours de communication comme le cours de communication interculturelle dont on t’avait déjà donné un avant-goût dans l’article « les secrets de la communication interculturelle ». Ensuite, tu auras des cours propres à la finalité choisie. Si tu veux en savoir plus, consulte notre page à propos et le programme des cours.

En pratique

Afin de te donner un aperçu concret du master en communication multilingue, le groupe audiovisuel a concocté une vidéo d’une interview de la présidente du master. Tu y verras qu’elle mentionne notamment que le master en communication multilingue est aussi constitué d’un va-et-vient permanent entre la théorie et la pratique. La pratique est un aspect qui nous intéresse en tant qu’étudiants… Alors, quel est le côté pratique du master en communication multilingue ? 

On t’a souvent parlé du groupe audiovisuel et de leurs vidéos. Mais, on ne t’a pas encore expliqué en quoi il consiste. Le groupe audiovisuel, tout comme l’initiative de la création de ce site, découle du cours intitulé « Théorie de la communication appliquée ». Ce cours est constitué d’une partie théorique et d’une partie pratique. Lors de la partie pratique, tu apprendras comment créer une campagne de communication, une campagne d’emailing, comment créer une newsletter, les bases du community management et bien d’autres choses. De plus, c’est aussi lors de ce cours que plusieurs projets ont vu le jour : la création de ce site dédié au master, la création de matériel audiovisuel à propos du master, la gestion des pages Facebook, LinkedIn et Twitter du master. En plus des projets liés au master, les étudiants ont aussi eu le choix de participer à d’autres projets externes au master comme celui de 1080 visages. En as-tu déjà entendu parler ?

Projet: 1080 visages 

Le projet 1080 visages est un projet de communication destiné à redorer l’image de Molenbeek après les attentats terroristes. C’est un projet qui vise à récolter 1080 visages de la commune et mettre la lumière sur la diversité qui fait la force de cette commune. En plus de ces photos, les étudiants créent aussi du contenu éditorial.
Une des étudiantes de communication multilingue qui participe à ce projet a accepté de nous donner son témoignage :

« Notre projet consiste à réaliser le prochain numéro des Nouvelles de La Fonderie : création d’articles et processus éditorial. Le contenu des articles se focalise sur le projet 1080 visages des journalistes en formation à l’ULB, et quelques étudiants en STIC, projet pour lequel ceux-ci ont investi les locaux du musée La Fonderie. Ce travail nous permet de nous essayer à la production d’articles sur commande et nous initie à l’édition, puisque nous avons carte blanche pour diriger notre propre équipe de rédaction (nous) – Hana, étudiante en master communication multilingue »

Si tu veux en savoir plus sur ce projet, tu peux consulter le site : https://1080visages.lesoir.be/

Le stage

Le stage constitue un autre aspect pratique du master en communication multilingue. La réalisation d’un stage fait partie intégrante de ton cursus. Tu devras en réaliser un lors du premier quadrimestre de la deuxième année. Cela sera sans doute une des parties du master que tu préfèreras car tu auras l’opportunité de mettre en pratique ce que tu auras appris et d’en apprendre davantage. Tu trouveras plein d’informations utiles ainsi que des témoignages étudiants sur les stages en communication multilingue dans notre onglet stage.
Sur ce, on te laisse la vidéo du groupe audiovisuel dans laquelle notre présidente présente le master en communication multilingue et les débouchés.

Écrit par Lucie Van den Broeck