Témoignages

Plusieurs ancien.ne.s étudiant.e.s du Master en Communication Multilingue ont accepté de partager leur expérience après l’obtention de leur diplôme. Leurs témoignages te permettront de te faire une idée de  ce qui t’attend après le master… Tu peux aussi suivre le groupe LinkedIn du master afin d’être au courant de toutes les nouvelles et te créer ton propre réseau de professionnels. Tu n’as juste qu’à cliquer sur ce lien.

*

« C’est un master qui peut t’ouvrir plusieurs portes dans différents secteurs comme les organisations et institutions européennes ainsi que les ONG et les compagnies privées. » – Alessandra

« Après un Bachelier en Traduction à Marie Haps, j’ai entamé un Master en Communication Multilingue à l’ULB à Finalité Ressources Humaines. Après quelques semaines de recherche, j’ai trouvé un job en Recrutement que j’adore vraiment. Si j’avais un conseil à donner aux futurs diplômés, ce serait que l’apprentissage du néerlandais est vraiment essentiel pour trouver un job à Bruxelles. » – Roxane

« Après un master en traduction à l’ISTI et une année d’échange à l’étranger, j’ai entamé mon master en communication multilingue (finalité ressources humaines) afin de m’ouvrir d’autres portes. Pendant plus de quatre ans, j’ai travaillé dans une boite internationale spécialisée dans l’événementiel et la gestion d’associations professionnelles (Association Management & Consulting). Grâce au master, j’étais polyvalente et bien préparée pour travailler dans un environnement multilingue et multiculturel. Durant ces quelques années, j’ai touché un peu à tout : communication et promotion d’événements, sponsoring, gestion de bases de données, gestion de groupes de travail, implication dans divers projets, etc. L’année passée, j’ai voulu me lancer un nouveau défi et je travaille désormais comme collaboratrice de projets pour un service public fédéral. » – Charlène

« After my Bachelor in Translation, I started the Master in Multilingual Communication with a specialization in Human Resources in September 2014. I would say that, personally, the most important part of my Master was the internship. I didn’t focus on the languages I studied, English and Spanish, but on my specialisation. Recruitment seemed to be a good start, and it was. It opened an entirely new perspective to the job market and what I should expect when I start to work. The Master itself provided a great range of classes, opening my mind and keeping me posted on different topics, which is important. I would say that it is my internship that lead to what I do today, and I would not have been able to do so without the Master itself. From consultant in an internationally established recruitment company in Belgium, to now being a recruiter in Malta for a British company. I never finished my Master, as I never wrote my thesis, but I don’t regret these two years. » – Kim

« Travaillant depuis 3 ans dans le secteur des marchés financiers, j’évolue quotidiennement dans une sphère internationale. Ma connaissance de l’anglais, développée durant mon master en communication multilingue, me permet donc de communiquer non seulement avec mes collègues directs mais également avec nos stakeholders se trouvant à Londres, Amsterdam, New York ou encore Singapour. » – Aurélie Hertmans, promotion 2009