10 conseils pour un CV en béton

Jusqu’à présent, nous t’avons parlé des débouchés que ce soit un aperçu de quelques métiers de la communication ou des témoignages d’anciens étudiants du master en communication multilingue. Cependant, un des éléments les plus importants pour le monde du travail est ton CV. Et oui, comme on est un site étudiant pour les étudiants, on va te donner quelques conseils pour avoir un CV en béton et mettre toutes les chances de ton côté pour un stage ou pour un job.

1. Attirer l’attention

Attirer l’attention ? Avec un CV ? Et oui, les employeurs reçoivent énormément de CV chaque jour qui s’empilent l’un sur l’autre. Il faut donc que ton CV sorte du lot, surtout si tu souhaites travailler dans la communication. Pour sortir du lot, il n’y a rien de plus facile que de rendre ton CV original de telle manière qu’il attire l’attention du recruteur. Choisis une mise en page original, graphique, colorée et à l’ère du temps. Si tu sais maitriser Photoshop ou Indesign, montre-le. Sois créatif tout en gardant en tête que ton CV doit rester professionnel.

2. Clair et net

Rien de mieux quand quelque chose est clair et net et que l’on sait à quoi s’attendre. Il en va de même avec ton CV. Il faut que tu sois clair et synthétique. Pour cela, utilise un langage concis, net et concret. Un CV facilement scanné facilite la tâche du lecteur. Il permet de voir directement si tu possèdes les compétences demandées pour occuper le poste.

3. Sans fautes ou cent fautes ?

Sans fautes évidemment ! Après avoir terminé de rédiger ton CV, relis-le ou demande à une personne de le relire. Veille à ce qu’il n’y ait aucune faute. L’orthographe est très importante surtout si tu veux travailler dans la communication où le langage a une place importante. De plus, cent fautes donneraient l’impression d’un CV bâclé… et ce n’est pas ça que tu recherches.

4. La couleur de ton pull fait ressortir tes yeux

Qu’est-ce que cette phrase vient faire ici ? Et bien, comme la couleur d’un vêtement ferait ressortir les yeux d’une personne, il en va de même pour ton CV. Il faut que les éléments importants sortent du lot pour diriger l’attention du lecteur directement sur ces points. Pour ça tu peux user de la typographie (souligné, italique ou gras) ou bien séparer les rubriques de ton CV avec une couleur. Ainsi, en un coup d’œil, le recruteur verra les informations importantes.

5. Adapte ton CV

Ces informations importantes varient d’un poste à l’autre. Il faut alors que tu adaptes ton CV en fonction des offres d’emploi. Par exemple, si l’offre d’emploi met l’accent sur les diplômes place plutôt ta ou tes formation.s avant l’expérience professionnelle. Mais si par hasard, tu n’as pas les études demandées mais que tu as de l’expérience dans le même secteur, place ton expérience avant ta formation.

6. Plus récent d’abord

Que ce soit pour tes études ou tes expériences professionnelles, place toujours le plus récent d’abord. Cependant, si une de tes expériences va de pair avec le poste vacant met la en évidence pour souligner tes compétences.

7. Expérience ? Mais je suis étudiant !

Expérience, expérience, expérience… Le mot auquel les étudiants doivent faire face. On a tous l’impression que l’expérience est comme un mur nous empêchant de nous lancer dans le monde du travail. Mais pas si vite, si tu y penses bien, tu as quand même un peu d’expérience à mettre en avant. Pense à tes stages, tes jobs d’étudiant, ou du bénévolat, une formation supplémentaire ou même ton mémoire.

8. Doser !

Cependant, il n’est pas intéressant de tout mettre sur ton CV. Évite d’y mettre des informations qui seraient considérées comme inutiles. Pour cela, choisis seulement les éléments qui pourraient te démarquer puisque ces éléments ont un lieu avec le poste que tu souhaites occuper.

9. Et les hobbys ? Il faut ou il faut pas ?

Il en va de même pour les hobbys. Tout n’est pas pertinent. Ne dis surtout pas dans ton CV que tes hobbys sont regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéos. Cela peut être considéré comme une perte de temps. Il en va de même pour cuisiner, à moins que tu ne postules pour un job en cuisine ou que tu souhaites être copywriter pour un livre de cuisine.

10. Ton CV, ta carte de visite

Après tous ces conseils, tu l’as bien compris… ton CV est ta carte de visite. On t’a dit de doser, d’être concis ; cependant, pour tes expériences il serait intéressant de donner quelques détails pour montrer les tâches que tu as effectuées. Ainsi, ton CV permettra d’avoir un aperçu global de tes compétences. En parlant de carte de visite, il existe aussi le CV en ligne sur le réseau professionnel LinkedIn. Si tu n’as pas encore ton profil, fais-le ! Cependant, choisis bien ta photo de profil LinkedIn n’est pas Facebook. Il faut que tu sois professionnelle et que tu montres que tu sais maitriser ton image.

Si tu souhaites avoir encore plus de conseils pour la réalisation de ton CV ainsi que tout ce qui concerne le monde du travail, consulte le site http://www.jobat.be Tu y trouveras plein d’autres conseils.

Écrit par Lucie Van den Broeck